Voyager responsable, c’est quoi ? C’est faire attention à son impact sur l’environnement, en limitant les traces de son passage quelque part et en respectant les populations. C’est voyager avec raison : respecter la nature et les cultures qui nous entourent, partout où on pose le pied.

On a tous un impact sur l’environnement, d’autant plus lorsque nous voyageons à travers le monde. Il ne faut pas l’oublier : voyager, c’est se déplacer, utiliser des moyens de transports qui polluent et c’est également déranger la tranquillité des habitants d’un petit village envahie par les touristes. Chacun de nous, peut agir pour limiter cet impact et rendre le voyage plus responsable. Notre impact sur l’environnement dépend de notre manière de voyager et de nos comportements.

montagne et lac


Pourquoi ?

Pourquoi est-ce si important ?

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, chaque année, plus d’un milliard de personnes traversent les frontières pour voyager. Ce tourisme de masse a de nombreuses conséquences désastreuses pour l’environnement : une surconsommation des ressources naturelles, un surcroît des déchets à gérer, des émissions de gaz à effet de serre qui ne cessent d’augmenter. Mais également l’augmentation de la pollution : de l’air, mais aussi de l’eau… Ce sont les conséquences sociales et environnementales du tourisme. Et tout cela a un impact sur le réchauffement climatique…

C’est pour cela qu’il est important de changer nos comportements et nos attitudes en tant que voyageurs ! Il est temps de devenir un voyageur responsable en minimisant notre impact sur l’environnement et ainsi préserver nos terres pour les générations futures.


Voyager responsable : un état d’esprit de plus en plus populaire

Voyage responsable, éthique, équitable ou bien encore éco tourisme… Tous ces termes désignent une même grande idée : celle de voyager en respectant la préservation des ressources culturelles et naturelles, ainsi que le développement économique local de notre destination. Pour résumer : voyager responsable c’est respecter la nature, la culture et l’humain. C’est faire preuve de bon sens et s’ouvrir aux autres.

Depuis quelques années, les voyageurs sont de plus ne plus nombreux à vouloir faire attention à leur impact sur l’environnement. Voyager responsable, c’est un état d’esprit qui correspond globalement aux valeurs profondes du voyageur. Voyager responsable, c’est voyager en accord avec ses convictions.

Le voyageur soucieux de son impact sur l’environnement lorsqu’il voyage, est souvent soucieux de son impact sur l’environnement dans la vie quoditienne également. Si tu te reconnais là-dedans, c’est génial ! Et si tu ne te reconnais qu’à moitié, il n’est jamais trop tard pour s’y mettre !

Dans ce article, je vais te donner quelques conseils pour devenir un vrai voyageur responsable et limiter ton impact sur l’environnement lorsque tu voyages.


Comment être un voyageur responsable ?

homme qui marche dans la forêt pour voyager responsable

Contribuer à la préservation de l’environnement

Trier ses déchets

Même lorsque l’on voyage, on garde les bonnes habitudes ! Le tri des déchets fait sûrement partie de ton quotidien, alors ça ne devrai pas trop te poser de problème. Dans certains pays, il n’y a pas de système de tri, et pire, parfois les habitants jettent eurs déchets dans les rues, à même le sol… Mais ce n’est pas une raison pour faire comme eux.

Tu peux trier les plastiques et les cartons, et mettre des déchets dans des sacs, tu finiras bien par trouver une poubelle où jeter tes ordures.

Et chose qui va te paraître totalement logique : on ne jette pas de papiers, de plastique ou quoique ce soit d’autre par terre.

Economiser l’eau et l’énergie

L’eau est une ressource qui peut se faire rare dans certains pays, et il est donc important de ne pas l’utiliser en trop grande quantité. Chez toi aussi, tu fais attention à ta consommation d’eau (normalement), alors fais-le aussi quand tu voyages ! Un voyageur responsable s’est suffisamment renseigné avant son voyage, pour savoir la situation actuelle concernant la consommation d’eau dans le pays.

Alors, c’est à toi de limiter ta consommation d’eau : en prenant des douches rapides, en coupant l’eau lorsque tu fais la vaisselle ou lorsque tu te brosses les dents, en utilisant le moins d’eau possible lorsque tu fais le ménage etc…

Il faut également faire attention à ta consommation d’énergie : éteins les lumières, débranche tes appareils électriques quand ils sont chargés etc.

Utiliser des produits biodégradables

Pour limiter la pollution, tu peux utiliser des produits biodégradables avec une composition qui respecte l’environnement. Par exemple, pour te laver, tu peux acheter du savon biodégradable qui ne polluera pas les eaux et les sols. Tu en trouveras dans les pharmacies, ou dans des boutiques bio et parfois même dans les supermarchés.

En ce qui concerne la crème solaire, je te conseille de choisir une huile solaire biodégradable qui ne polluera pas l’eau de la mer. Contrairement à une crème solaire classique qui fera une auréole à la surface de l’eau et qui a tendance à ralentir la photosynthèse des végétaux sous-marins.

Et si jamais tu n’as pas le choix que de faire tes besoins dans la nature, il y a également des règles à respecter pour ne pas polluer l’environnement. Si tu souhaites en savoir plus, il y a un article très intéressant la dessus sur le blog lessurvivalistes : faire ses besoins dans la nature sans polluer.

Faire attention aux ressources naturelles : la faune et la flore

Il est important de respecter la nature, autant pendant que tu voyages que dans ta vie quotidienne. Cela commence par visiter seulement les zones ouvertes aux visiteurs, et même si tu meurs d’envie de découvrir un autre chemin, ne sort pas des sentiers. Tu risquerais de piétiner des plantes rares et d’abîmer la nature.

Lorsque tu es en pleine nature, tu dois te sentir comme dans un musée : on suit le sentier, on observe avec les yeux et non avec les mains. En effet, il ne faut pas cueillir tout ce que l’on trouve dans la nature. Tu pourrais cueillir sans faire exprès une plantes rares en voie de disparition. Alors dans les parcs, dans les forêts, tu observes mais tu ne touches pas !

Et dans l’eau, c’est pareil ! Il ne faut pas marcher sur le corail, ou jeter l’ancre dessus, au risque de l’abîmer.

Respecter la faune est également très important, il ne faut pas déranger les animaux. Pour cela, il ne faut pas s’approcher trop près d’eux, ne pas les toucher, parler à voix basse et surtout ne pas les nourrir. Car cela les mettrait en danger : ils ne mangeraient pas les bonnes choses et surtout cela les rendraient fainéants et ils finiraient pas ne plus pouvoir se nourrir seuls.

Acheter du matériel réutilisable : gourde, sac en tissus…

Enfin, le dernier geste que tu peux faire pour préserver l’environnement, c’est de limiter ta consommation de plastique. Et pour cela, rien de plus simple. Comme je te l’ai déjà répété dans de nombreux articles, tu dois dire adieu aux bouteilles plastiques et les remplacer par une gourde réutilisable en inox par exemple. Tu pourras re-remplir ta gourde et ne plus jeter de bouteilles plastiques. C’est pareil avec les couverts, les gobelets, et les assiettes : favorise tout ce qui est réutilisable !


Tu peux également choisir d’acheter un sac en tissus pour transporter tes courses par exemple. Cela remplacera très bien les sacs plastiques non-réutilisables.


Choisir des activités et des modes de transport qui respectent l’environnement

homme qui est montée en haut d'une montage car activité voyage responsable

Choisir un activité éthique

Voyager responsable, c’est également bien choisir ses activités en fonction de leur impact sur l’environnement. Il ne faut pas penser seulement à son plaisir personnel, mais à l’impact que peut avoir l’activité que l’on souhaite faire.

Certaines activités sont néfastes pour la nature et pour la faune. Par exemple, il n’est pas conseillé de faire un tour à dos de chameau ou d’éléphant, ni de faire du golf ou du ski dans le désert. Ce ne sont pas des activités que ferait un voyageur responsable. Ce ne sont pas des activités très éthiques et morales.

Tu pourrais peut-être favoriser les balades, les randonnées, la découverte de la flores et des paysages (tout en respectant la nature bien sûr!). Ou bien choisir de visiter un sanctuaire d’éléphants, de suivre un cours de cuisine locale ou bien de faire une journée de volontariat dans une ferme.

Choisir un professionnel qui s’engage pour un tourisme responsable

Lorsque tu choisis les activités que tu souhaites faire pendant ton voyage, et que tu souhaites passer par des agences, je te conseille de faire attention à quelle agence tu choisis. En effet, favorise plutôt les organismes professionnels qui sont engagés pour un tourisme responsable et qui ont adopté le code éthique créé par l’OMT en 1999.

Privilégier les transports en commun ou peu polluants

Voyager responsable, c’est choisir un mode de transport peu polluant une fois sur place. Privilégie les transports en commun comme le bus, le tramway ou bien le train pour les courts trajets. Cela te fera découvrir un peu plus la culture du pays et te permettra de vivre le quoditien des locaux.

Si tu as l’occasion, tu peux également favoriser la marche à pied ou bien le vélo, ton impact sur l’environnement sera encore moindre. Et tu pourras découvrir à ton rythme.

Une autre alternative est le covoiturage ou l’auto stop, qui est parfois très développé dans certains pays.

En utilisant ce type de transport, plutôt que de louer une voiture, tu limites ton impact sur l’environnement en limitant la pollution que tu aurais pu engendrer.


Respecter l’humain/ la population locale

trois filles rencontrer la population locale pour voyager responsable

Respecter les coutumes/traditions

Lorsque tu prépares ton voyage, je te conseille de faire quelques recherches sur ta destination et sur sa population : il faut que tu connaisses au minimum les règles de bonnes conduites, ainsi que le contexte socio-économique du pays.

Être un voyageur responsable, c’est respecter les coutumes et les traditions et essayer de comprendre la culture dans lequel tu es. Tu dois connaître ce que tu peux faire et ce que tu ne peux pas faire. Par exemple, dans ton pays, il est normal de s’embrasser en public, mais peut-être que dans ce pays, ce n’est pas bien vu et que tu pourrais choquer les locaux. Tu dois également faire attention à ta façon de t’habiller.

En faisant des recherches sur internet, tu devrais trouver tout un tas d’informations qui te seront utiles et qui te permettront de mieux t’intégrer à la population locale.

Voyager responsable, c’est respecter les règles de vie en société du pays dans lequel on voyage, c’est adapter son mode de vie pour comprendre et adopter la culture locale.

S’intéresser et aller à la rencontre de la population locale

Le voyage éthique et responsable, c’est également s’intéresser à l’autre et à sa culture. Il est vraiment important de respecter les populations rencontrées et d’essayer de les comprendre.

Pour aller vers la population locale et pouvoir échanger avec elle, tu peux apprendre quelques mots de la langue nationale. Tu peux apprendre à dire : bonjour, merci, au revoir,… Des mots simples, mais qui montrent que tu t’intéresses à leur culture, à leur pays et à eux tout simplement.

En prenant les transports en commun, ou en se rendant dans les mêmes boutiques que la population locale, tu pourras vivre leur quotidien et échanger plus facilement avec eux. C’est toujours très intéressant et enrichissant de parler avec les locaux.

L’écoute, le partage et le respect sont des aspects très importants du voyage responsable. S’intéresser à l’autre, c’est ainsi mieux s’intégrer, mieux comprendre leur mode de vie, apprendre davantage et donc un voyage plus riche culturellement parlant !

Laisser une bonne impression

Lorsque tu voyages, n’oublie pas que tu n’es pas chez toi. Tu ne dois pas imposer ton mode de vie et tes façons de penser. Tu es là pour découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles manières de vivre. Alors il va falloir parfois mettre de côté tes convictions, tes façons de voir les choses, et te remettre en question.

Voyager responsable, c’est laisser une bonne impression de nous aux locaux. Ils vont parfois associé notre pays tout entier à l’impression qu’ils ont eu de nous. C’est comme si que tu représentais ton pays à l’étranger.

Donc tu te dois d’avoir une bonne attitude, de parler avec un ton joyeux, de sourire un maximum et de respecter la population locale.


Favoriser l’économie locale

femme qui achète des produits locaux sur un marché

Acheter des produits locaux

Voyager responsable, c’est aussi participer au developpement économique local. Pour cela, je t’invite vivement à acheter uniquement des produits locaux. Tu peux te rendre dans les petites boutiques ou même sur les marchés ou dans les kiosques de rue. Et si tu penses que tu ne peux pas manger local car tu as un tout petit budget, tu te trompes ! Je te donne des astuces pour manger local et pas cher dans un de mes articles.

La bonne astuce est d’acheter en vrac dans les magasins dans lesquels se rendent les locaux.

Et si tu veux te faire plaisir en mangeant dans un restaurant, demande conseils à des gens avec qui tu auras sympathisé.

S’informer sur la pratique du marchandage et de pourboire

Selon les pays, la pratique du marchandage et du pourboire est différente. Tu peux t’informer en avance sur le pourboire qu’il est normal de laisser lorsque tu te rends dans un restaurant.

Dans certains pays, il est possible de négocier les prix, je dirais même qu’il est recommandé de négocier. Cela peut te paraître étrange, mais c’est important de ne pas négocier n’importe comment. Il vaut mieux ne pas trop baisser le prix, pour faire fonctionner correctement l’économie.

Choisir un logement local

Pour faire fonctionner l’économie locale, il est important de choisir un logement local donc par exemple un petit hôtel qui n’offre qu’une simple chambre, mais tenu par quelqu’un qui a besoin de cet argent pour vivre.

Tu peux également faire du couchsurfing (dormir chez l’habitant en échange d’un peu d’argent), ça te permettra d’être au plus près de la population locale et de partager leur quoditien.

Enfin bref, voyager responsable, c’est favoriser l’économie locale en évitant les gros complexes hôteliers souvent dirigé par des gens extérieurs au pays dans lequel tu voyages.

Acheter des souvenirs de fabrication locale

Souvent, on souhaite ramener quelques souvenirs de notre voyage, mais il est important de bien les choisir. Pour favoriser le développement économique local, il peut être bien d’acheter des souvenirs fabriqués par des locaux, par exemple sur les marchés, il y a de nombreux stand d’objets fabriqués à la main.

Il faut essayer de connaître la provenance de ce que tu veux acheter. Et qu’il ne soit pas produit par des gens qui exploitent d’autres personnes par exemple.

Il faut favoriser ce qui est fabriqué par des locaux, plutôt que tout ce qui est vendu dans les grandes boutiques de souvenirs, qui sont souvent importés d’autres pays.


Voyager responsable commence chez soi

une maison blanche car voyager responsable commence chez soi

On a peut-être tendance à l’oublier, mais voyager responsable et faire attention à son impact sur l’environnement commence à la maison. Pendant que tu es loin de chez toi, tu consommes. Il y a quelques petits gestes que tu peux faire, qui feront de toi un véritable voyageur responsable. Lorsques tu pars en voyages, tu peux :

  • éteindre le chauffage quand tu n’es pas là
  • manger tout ce qui se périme ou donner, pour ne pas jeter la nourriture à ton retour
  • bien vérifier que tu as éteind toutes les lumières
  • débrancher tous les appareils électriques

L’Organisation Mondiale du Tourisme a adopté en 1999, le code éthique du voyageur, qui régit les “règles” à respecter pour être un voyager responsable. Tu peux lire cette charte qui contient 12 conseils éthiques et pratiques que tu pourras adopter pour tes futurs voyages.

Comme tu as pu le comprendre, voyager responsable est à la portée de tous ! Il te suffit de faire preuve de bon sens, et d’adopter tous les conseils que je viens d’énumérer. Et maintenant, je pense que tu l’as bien intégré, voyager responsable, c’est respecter la nature, la culture et l’humain.

Alors, es-tu un voyageur responsable ? 🙂

feed instagram